Un repas chaud par -5 degrés

Parmi les premières victimes du froid, ceux qui dorment dehors. Tous les lundis et mardis, les bénévoles de l’association « Lumière dans la rue » servent des plats chauds aux SDF.

Le thermomètre affiche -5 degrés. Des sans-abris traînent leur cabas jusqu’au fond du terminal de bus de la gare du Nord, à Paris. C’est le lieu de rendez-vous pour le repas de « Lumière dans la rue ».

20h30, les SDF l’attendent avec impatience, la camionnette de l’association se gare.

Les bénévoles en sortent le menu du jour : lentilles chaudes, poulet et pain.

Deux tréteaux, une planche, une nappe de fortune et le service commence, dehors.

La plupart sont des habitués de ces plats servis chauds, comme Elias, 38 ans.

SDF by Minoritaires.fr

Ahmed, 38 ans, aussi trouve souvent refuge auprès de « Lumière dans la rue », le temps d’un repas.

SDF 2 by Minoritaires.fr

21h15, la glacière de lentille est vide, et pour la trentaine de sans-abris restaurés, il est temps de trouver un endroit où dormir. Il fait maintenant -7 degrés.

Rozenn Le Saint

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s