La journée sans immigrés, un coup d’épée dans l’eau ?

Un membre du collectif, jeudi 25 février / Photo EM

Un membre du collectif, jeudi 25 février / Photo EM

Inspiré de la journée sans immigrés de 2006 aux États-Unis et en réaction aux propos de Brice Hortefeux sur les « Auvergnats », un collectif citoyen a décidé d’importer le concept en France. Mais la réussite de cette mobilisation ne paraît pas garantie.

La démarche est louable mais l’organisation laisse sceptique. Lundi 1er mars aura lieu la première journée sans immigrés organisée en France, à l’instar de celle organisée aux États-Unis le 1er mai 2006. Le principe : les étrangers et Français d’origine étrangère sont appelés à cesser de travailler et de consommer le temps d’une journée, afin de montrer leur impact dans l’économie française. Problème : si le collectif « La journée sans immigrés, 24h sans nous » appelle « immigrés » et « descendants d’immigrés » à stopper toute activité économique, il appelle également tous les « citoyens conscients de l’apport essentiel de l’immigration à notre pays » à le faire. Si tout le monde est appelé à participer, comment mesurer le rôle et l’impact de l’immigration dans la vie française ? Le collectif se défend, assénant à l’envi qu’il s’agit de « montrer sa solidarité. C’est normal que tous ceux qui se sentent concernés par la question participent. »

Une démarche « qualitative »

L’impact risque d’être d’autant plus difficile à mesurer que le collectif n’a pas pu lancer d’appel à la grève, cette mobilisation sortant du cadre exclusif du travail. Difficile dans ce cas de « sécher » un jour de boulot. A défaut,  les citoyens solidaires pourront porter un ruban jaune, symbole de leur soutien ; mais pas sûr que des rubans suffisent à révolutionner la société. Là encore, ce n’est pas grave pour le collectif, car il n’est pas question de mesurer les résultats de cette journée : « Nous ne sommes pas dans une démarche quantitative en disant « nous avons réussi parce que nous avons mis dans la rue 50 000 personnes ». Ca n’a aucun sens pour nous. C’est simplement une démarche citoyenne qualitative. Un 1er mars réussi, c’est lorsque tous les citoyens français et européens vont s’approprier la démarche pour dire « nous ne voulons pas de la stigmatisation des immigrés, nous ne voulons pas de cette France de la division ». C’est ça la réussite de notre mouvement, c’est tout. »

Une membre du collectif grec / Photo EM

Une membre du collectif grec / Photo EM

Peu importent les acteurs de cette journée et leur nombre, alors peut-être la réussite de cette mobilisation réside-t-elle dans ses revendications ? Encore raté : le collectif n’en a pas encore formulé. « C’est avec nos partenaires européens (la journée aura lieu simultanément en Grèce, en Italie et en Espagne, ndlr) qu’on veut décider de la chose. En tout cas nous, Français, nous n’imposerons rien. Nous débattons. Nous allons poser des revendications qui soient communes, intelligibles, dans tous les pays. Mais là c’est le travail que nous allons entamer à partir de maintenant. C’est un travail qui est en cours de construction. »

Rendez-vous lundi, donc, pour mesurer le succès de cette journée sans immigrés. Ou pas.

Elsa Maudet

Publicités

2 réponses à “La journée sans immigrés, un coup d’épée dans l’eau ?

  1. Malheureusement, j’ai peur que la plupart des immigrés et Français d’origine étrangère vivant en France ne peuvent pas se permettre de ne pas travailler pendant toute une journée… Donc l’idée était déjà bancale à la base. Ils auraient sûrement mieux fait de miser sur une com autour du ruban, moins marquant, mais qui oblige ceux qui le voient partout à se poser des questions.

  2. Alors? Je regarde les infos sur la 2 (oui oui j’ai la 2 !) mais ils n’en parle pas…. c’est vrai que ça n’est pas très clair leur truc.

    c’est dur d’être loin et de ne pas réussir à suivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s